star-header-small-book

Beatrix Potter était l’un des écrivains britanniques les plus célèbres, reputée pour son personnage « Peter Rabbit », qui continue à charmer des enfants dans tous les coins du monde. Elle était une femme possédant de nombreux talents qui, malgré son éducation dans une famille victorienne stricte, est devenue non seulement écrivain et illustratrice, mais aussi scientifique, défenseur de l’environnement, agricultrice et femme entrepreneure.  Beatrix était une femme inspirante, et c’était une joie d’écrire sur elle comme voisine et amie de mon personnage Flora in Esthwaite.  Le plus grand réussite de Beatrix était sa préservation de grandes étendues de terrain dans la région des Lacs.   Dans son testament, elle a redonné ce terrain au peuple britannique, en le léguant au National Trust, un organisme britannique privé de sauvegarde des zones de patrimoine et des zones de beauté naturelle au Royaume-Uni.

 

Beatrix est née le 28 juillet 1866 à Kensington, Londres, dans une famille aisée. Enfant, elle passait son temps à inventer des personnages fictifs et à étudier le monde qui l’entourait, en documentant les nombreuses vacances pasées en Ecosse et dans la région des Laces avec ses parents et son frère. Entre 15 et 30 ans elle tenait un journal rédigé entièrement en code inventé par elle-même. Ce code n’était pas déchiffré jusqu’à 1958, et depuis cette date ses journaux ont été publiés.

 

Le talent de Beatrix pour l’art l’a menée à obtenir un certificat d’art au musée de South Kensington. Etant majoritairement autodidacte ou enseingée par des gouvernantes, elle était frustrée par les restrictions du cours d’art. En outre, étant femme, les tentatives de Beatrix de faire publier ses dessins mycologiques dans des journaux scientifiques étaient bloquées, jusqu’à ce qu’elle a pu les soumettre au Linnean société en 1897.

 

Beatrix Potter (1866 –1943)

Elle était toujours une amie des animaux, et quand elle avait environ vingt ans, Beatrix a acheté un lapin qu’elle a appelé Benjamin Bouncer, et elle a passé ses temps en le dessinant. Plus tard, elle a acheté un autre lapin qui s’appelait Peter.

 

L’histoire de Peter Rabbit a été écrite pour la première fois dans une lettre que Beatrix a envoyée à un jeune garçon qui s’appelait Noel, le fils de son ancienne gouvernante, pour lui remontrer le moral pendant le temps qu’il était malade. Peter Rabbit a été rejoint par Flopsy, Mopsy, et Cottontail. En 1901, Beatrix a révisé l’histoire et elle l’a auto-publiée pour sa famille et ses amis.

 

Finalement, elle a gagné l’intérêt d’une petite maison d’édition à Londres, qui s’appelait Frederick Warne & Co, qui a offert de l’imprimer. En 1902 Le conte de Peter Rabbit (The Tale of Peter Rabbit) a été accueilli avec succès immédiat. Beatrix a continué à écrire encore vingt-quatre contes et d’autres livres différents, tous avec Frederick Warne & Co.

 

Beatrix est tombée amoureuse de son éditeur, Norman Wayne, qui avait toujours soutenu sans relâche son travail. Bien que ses parents aient objecté à leur rapport, ils se sont fiancés en 1905. Tragiquement, leur engagement était de courte durée, comme Norman est mort subitement de la leucémie un mois plus tard. Beatrix  a porté sa bague de fiançailles pour le reste de sa vie.  

 

Dans sa douleur, Beatrix s’est retiré à la région des Lacs et elle a acheté Hill Top Farm à Near Sawry, un petit village à côté d’Esthwaite Water. Là, elle a appris à cultiver et élever des moutons, en  gagnant plus tard des prix pour son troupeau de Herdwick. Beaucoup de ses contes de cette période ont été inspirés directement par ses voisins. Le conte de Ginger et Pickles (The Tale of Ginger and Pickles), par exemple, a été basée sur le magasin du village de M. Taylor.

BeatrixPotter01 Peter Rabbit Letter Beatrix Potter 2 Peter Rabbit Young Beatrix alice-page-image violet-page-image kent-page-image Kent et la région des lacs Violet et Sonia Alice Keppel rarebooks-cover Rare Books