star-header-small-book LA SPHÈRE ARMILLIAIRE atlas-x164 sphere-x164 MYTHES ET LÉGENDES LES SEPT SŒURS EN ASTRONOMIE cluster-x164

LES PERSONNAGES

ANAGRAMMES ET NOMS DE PERSONNAGES

 

 

Que ce soit par leur nom, leur apparence physique, leur rôle dans l’intrigue et leur caractère, de nombreux personnages de cette saga sont liés aux récits mythiques évoquant l’histoire des Pléiades.

 

Un soir, peu de temps après avoir eu l’idée d’écrire une série de romans inspirés de ces sept sœurs légendaires, j’ai réuni ma famille. Je savais déjà que les noms de mes héroïnes (des femmes du XXIe siècle) reprendraient ceux du mythe originel, même si leur prononciation et leur orthographe risquaient de poser des problèmes aux lecteurs d’aujourd’hui. Je voulais également inclure d’autres personnages mythiques. Ce soir-là, après avoir dressé une liste des protagonistes et de leurs principales caractéristiques, j’ai distribué du papier et des crayons à tout le monde. Il ne nous restait plus qu’à trouver des anagrammes et des surnoms que je pourrais donner aux personnages de la saga !

 

Pa Salt – Ma fille cadette, Leonora, a ouvert le bal en trouvant le surnom idéal pour le père adoptif des sept sœurs. Celui-ci s’inspire largement d’Atlas, le Titan chargé de porter le monde et le ciel sur ses épaules dans la mythologie grecque. Cette anagramme utilise les lettres du nom Atlas mais également le P de Pléioné, la mère des Pléiades. Cela dit, si j’aime autant ce nom, c’est aussi parce qu’il évoque l’attachement de ce personnage à la mer (Salt veut dire « sel » en anglais).

 

Maïa – L’héroïne du premier roman n’a pas posé de problèmes. Pourquoi changer un si joli nom (d’autant qu’il est encore très répandu aujourd’hui) ?

 

Alcyone – La seconde des sept sœurs a tout naturellement trouvé son surnom, « Ally ».

 

Astérope – « Étoile », en grec. En italien, ce mot se dit stella. Difficile de rêver meilleur surnom pour ce personnage !

 

Céléno – Après avoir testé différentes anagrammes (pas très convaincantes), quelqu’un a proposé « Cécé », un surnom simple qui a emballé tout le monde.

 

Taygète – D’après la légende, Taygète fut transformée en colombe par Artémis. Puisque ce personnage aime passionnément les animaux, nous l’avons tout naturellement surnommée « Tiggy », qui veut dire « hérisson » en anglais. C’était également l’occasion de faire un clin d’œil à l’une des héroïnes de Beatrix Potter, Mrs Tiggy-Winkle (alias Madame Piquedru la Blanchisseuse).

 

 

 

Électre – Vu le caractère fougueux et énergique de ce personnage, ce nom était parfait ; inutile d’en changer.

 

D’Aplièse – Je voulais vraiment placer le nom « Pléiades » quelque part ; nous avons donc trouvé cette anagramme, devenu le nom de famille des sept héroïnes.

 

Kreeg Eszu – Je savais que le personnage de Zeus ferait de nombreuses apparitions dans la saga. D’après la légende, plusieurs enfants seraient nés de son union avec trois des sept sœurs. C’est également lui qui les a toutes transformées en colombes pour les protéger de l’ardeur amoureuse du chasseur Orion. Zeus a également ordonné à Atlas de porter la Terre sur ses épaules. D’un point de vue narratif, j’ai préféré créer deux personnages au lieu d’un seul. D’un côté, le milliardaire Kreeg Eszu, dont le prénom est l’anagramme du mot greek (« grec » en anglais) et le patronyme, celle de « Zeus » . De l’autre, son fils, Zed Eszu, dont Maïa deviendra très proche en dépit de la mauvaise réputation du jeune homme.

 

anagrams

LIEUX ET OBJETS

 

L’Atlantide – Cette cité légendaire, engloutie par les flots, était réputée pour sa splendeur. C’était un nom tout trouvé pour le sanctuaire de Pa Salt et ses sept filles sur les rives du lac de Genève, loin de tout.

 

Le Titan, le navire de Pa Salt, tire son nom du groupe de sept divinités appelées les Titans et dont faisait partie Atlas.

 

Le Pavillon – Dans la légende des Pléiades, Maïa est souvent décrite comme une solitaire vivant seule dans une caverne. J’ai donc imaginé le Pavillon, une petite maison au milieu de la propriété d’Atlantide, où Maïa peut tranquillement exercer son métier de traductrice avant que les énigmes laissées par Pa Salt ne l’emmènent aux quatre coins du monde.

 

Colombes – Au cours de la saga, les sept héroïnes, très attachées à leur maison, sont souvent décrites comme des nuées de colombes qui quittent et retrouvent leur nid. Au-delà de la métaphore, il s’agit surtout d’une référence au mythe des Pléiades, transformées en colombes avant de rejoindre les cieux pour l’éternité.

 

 

 

 

Accueil